vendredi 30 janvier 2015

Les éléments du costume oriental

Soutien-gorge, jupe longue ou courte, ceinture avec franges ou sequins, voile demi-lune, ailes d’Isis….. Ce sont autant de petits trésors qu’une danseuse orientale peut porter pour illuminer les spectacles. Mais le plus important en termes de choix de costume oriental, c’est de savoir associer les différents éléments en alliant l’originalité, la sensualité et la fantaisie.


On dit souvent « À chacune son style de danse ! ». Mais cela signifie aussi « À chacun son costume approprié ! ». C’est vrai, mais on peut mentionner quelques éléments incontournables. Citons par exemple le costume de danse de modèle « set ». Il est composé de soutien-gorge, d’une ceinture coordonnée. La ceinture assortie peut être ornée de strass, de sequins, de paillettes, de perles… À ceux-ci s’ajoute une jupe orientale. Cet ensemble est moins coûteux par rapport à un costume de danse orientale complet, mais il offre un rendu sur scène magnifique. Il permet de surcroît de varier les styles de danse, car vous pouvez changer la couleur de la jupe à chacune des représentations.
Vous l’aurez donc compris, l’autre type de costume de danse orientale et le modèle « complet ». Pour cela, il est difficile d’établir une liste de tous les éléments qui le compose. Cela peut changer en fonction de l’appréciation de la danseuse qui le porte. Il peut toutefois être constitué d’une jupe et d’un soutien-gorge assorti. La bellydancer peut ensuite ajouter toute une gamme d’accessoires comme le foulard, les manchons, le bandeau pour cheveux, le tour de ventre, etc. La tenue dite complète peut aussi se présenter comme une robe. Elle doit dans ce cas sublimer votre corps de la en tant que danseuse et inviter immédiatement le public à la féérie.
Il est par ailleurs possible d’assortir votre costume de danse en fonction de votre style, morphologie, votre chorégraphie et la couleur de votre peau. Parlons par exemple du costume de danse orientale destiné au Baladi ou Saïdi. La tenue se compose d’une robe droite et longue, plutôt moulante et à manches longues. Celle-ci comporte des tissus, broderies, perles dont la combinaison peut varier à l’infini. Les danseuses peuvent souvent y ajouter un foulard ou une canne. Citons également le costume pour la danse Melaya. À une robe mi-longue, ajustée et très féminine, s’ajoute une voile melaya destinée à accompagner la tenue pendant toute la prestation. Sinon, on peut toujours choisir un costume oriental pour la Fellahi qui est très ample, avec de gros motifs fleuris pour représenter les campagnes. Enfin, il y a la danse Khaledgee dont le costume est très large et orné de broderies et de sequins sur l’avant.
En bref, le costume doit être sélectionné avec les bons accessoires pour qu’il puisse rendre votre attitude et vos gestes plus lisibles. Vous recherchez une apparence plus originale ? N’hésitez pas à confectionner vous-mêmes vos tenues et accessoires tels que les voiles, sagattes, ailes d’Isis, stickers de paupières, manchons, gants,...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire